Herbe ondoyante

Herbe ondoyante

Sous les doigts de ton pianiste

Tu t’élances au ciel

Un air entêtant

Chuchoté par la tempête

Ton coeur s’échappe

Les vagues te rejettent

Tu n’existes déjà plus

Comme impalpable

Au son de son âme

Encore quelques accords

Plonger dans l’extase

D’un souffle d’argent

Il s’envole l’air de rien

Feint ou irréel

Champ de pâquerettes

Tes tapis de nuages

Si tu sombres

Un vent de larmes

Effleure mon visage froid

L’année de l’hiver

Emmanuelle de Dardel 22 05 2023

Ecrit par Emmanuelle de Dardel

Lire de la poésie me transporte depuis que j'en ai lu pour la première fois, à l'école. J'ai longtemps attendu avant d'en écrire tous les jours. Il fallait bien être sérieuse, Madame. Et puis un jour, les mots ont fleuri dans mon esprit, comme des roses, et je les ai enfilés dans des colliers de poésie. Et vous, pourquoi aimez-vous la poésie ?

mardi 30 mai 2023

Lisez aussi…

tes yeux

est-ce que ce sont des larmes ou des étoiles qui...

Graffiti

"Vous nous empêchez de rêver, on va vous...

0 Comments

Ecrire une pensée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.