Correction orthographique

Des documents impeccables

Texte professionnel

  • CV
  • Lettre de motivation
  • Page à propos
  • Site internet

Texte académique

  • Rapport
  • Mémoire de bachelor
  • Mémoire de master
  • Thèse de doctorat

Valeur Ajoutée des corrections

Pour des textes de qualité, qui montrent votre implication et votre sérieux

L

Révision

Une relecture intégrale : mots, phrases, sens et ton.

L

Compréhension

Moins il y a d’erreurs, mieux on comprend votre texte.

L

Qualité

Un professionnalisme qui rejaillit sur votre entourage.

Vos textes comprennent des erreurs grammaticales et orthographiques. La syntaxe et la ponctuation sont à ajuster. Il faut introduire des reprises et les paragraphes sont à revoir. La correction orthographique offre un moyen d’obtenir un texte de qualité, en conservant l’intégralité de vos phrases.

Révision de l’orthographe, de la grammaire, de la syntaxe et de la ponctuation de vos écrits, afin de les rendre homogènes, fluides et agréables à lire. De cette manière, vos lecteurs peuvent se focaliser sur le sens de votre texte et en découvrir l’implicite.

Les correcteurs orthographiques sont-ils à même de détecter toutes les erreurs ? Non, car de nombreuses erreurs sont difficiles à percevoir, même pour votre correctrice.

Types d’erreurs

Quelles erreurs faites-vous ?

Erreurs orthographiques

Les erreurs orthographiques correspondent aux mots qui sont mal orthographiés. En bref, l’orthographe, ce sont les règles que l’on suit pour écrire les mots correctement.

Erreurs grammaticales

La grammaire, c’est l’ensemble des règles à suivre pour écrire des phrases correctes. Voici quelques exemples : l’accord du sujet avec le verbe, la conjugaison des verbes aux bons temps et à la bonne personne, l’accord du participe passé.

 

Erreurs syntaxiques

La syntaxe définit l’usage des mots entre eux. Par exemple, on utilise fréquemment les expressions « j’ai confiance en toi » et « j’ai confiance dans tes capacités ». Inverser les emplois de en et dans serait erroné.

 

Erreurs de ponctuation

En discutant avec des amis rédacteurs, j’ai découvert une belle image pour définir la ponctuation : c’est comme la respiration. Une phrase sans ponctuation est compliquée à lire.

 

Il y a plusieurs techniques pour corriger ses erreurs. Celles que j’emploie le plus souvent sont les suivantes :

  • lire beaucoup et souvent,
  • consulter les dictionnaires, sur papier et en ligne,
  • vérifier la conjugaison des verbes particuliers,
  • réviser les règles de grammaire de temps à autre,
  • relire à haute voix.

A propos des erreurs, tous les cas de figure existent. C’est important de savoir que certains d’entre nous sont dyslexiques et que d’autres préfèrent s’exprimer à l’oral. Il est donc essentiel de ne pas juger, car avoir du plaisir à écrire reste fondamental.

Voici les 10 erreurs les plus consultées sur le Projet Voltaire, en 2020.

Prestations

Révision de l’orthographe dans vos textes, selon vos besoins

Les corrections orthographiques les plus fréquentes sont faites à partir de textes tapés dans un logiciel de traitement de texte, ou tirés de votre site internet. D’autres formats sont possibles.

Chaque texte est revu très soigneusement, plusieurs fois, afin de repérer la moindre erreur. Les incohérences sont relevées et signalées. Vous souhaitez en savoir plus ? Prenez connaissance des questions fréquentes à propos de la correction.

N

Correction

Chaque détail compte.

N

Délai

Prenez en compte le temps de révision et de réception.

N

Support

Préférence pour les documents word, un format universel.

Vos corrections

Comment souhaitez-vous les recevoir ?

a

Électroniques

Les corrections sont visibles dans un document word.
a

À la main

Les corrections sont inscrites en couleur.

a

Commentaires

Dans un document en format PDF.

La correction orthographique dans un logiciel de traitement de texte est la plus facile à réaliser.

Les corrections à la main, sur un document papier, nécessitent un peu plus de temps.
C’est aussi possible de faire les corrections dans un PDF, en sachant que chaque erreur demande 3 manipulations (souligner l’endroit, introduire la modification, et enfin placer la modification). C’est à réserver pour les petits documents.