Son altesse le chat du Chanet

En partant, elle avait décidé de se garer près des gorges. Pas question d’aller à la gare. Il était déjà tard. Près de l’usine du Chanet, elle croise une famille, puis une femme avec un chien. Et plus loin, le fameux chat roux princier. Elle n’a pas pu s’empêcher de prévenir la femme qu’un félin la poursuivait. La promeneuse a esquissé un très léger sourire, une sorte de rictus qui se voulait aimable. Et effectivement, le chat roux majestueux, tout à son affaire, déambulait avec une grâce sans pareille, sur le bord d’une Areuse tout aussi grandiose. Ce chat était fait pour régner sur ce monde, se dit-elle à cet instant. On ignorait de quelle affaire il s’était chargé, l’important était sa balade au centre de l’allée, pour se présenter à ses sujets humains et canins.

Ecrit par Emmanuelle de Dardel

Lire de la poésie me transporte depuis que j'en ai lu pour la première fois, à l'école. J'ai longtemps attendu avant d'en écrire tous les jours. Il fallait bien être sérieuse, Madame. Et puis un jour, les mots ont fleuri dans mon esprit, comme des roses, et je les ai enfilés dans des colliers de poésie. Et vous, pourquoi aimez-vous la poésie ?

dimanche 23 avril 2023

Lisez aussi…

0 Comments

Ecrire une pensée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.