Le voyage retour

Le voyage retour s’annonçait intéressant et stimulant. Le train était plein, même en classe affaires et j’étais aux premières loges pour participer indirectement à toutes les interactions. Les gens fixés sur leur téléphone intelligent n’étaient guère surprenants. La discussion entre voisins était agréable. Celui à ma droite corrigeait les rapports ou mémoires de ses étudiants. J’ai d’ailleurs hésité à lui demander dans quel domaine il travaillait. Pas par curiosité mal placée, plutôt pour manifester mon intérêt. Peu de gens sortaient de l’ordinaire, si ce n’est cet homme habillé à la mode des années 70 et tout juste retraité de son poste de professeur d’art dramatique. C’est à la toute fin du voyage qu’il a révélé son côté subversif, en tirant de sa malette des trésors sans nombre, et en réalisant un maquillage outrancier fait à la va-vite, de gros sourcils peints en gris souris, des pommettes grossièrement soulignées de rose, du gloss rose tendre étalé sur les bras, sans oublier sa perruque aux longs cheveux filasses rarement soignés retenus par un bandana psychédélique aux tons orange et brun assorti à sa tenue. Il ne se doutait pas que je pouvais l’observer du coin de l’œil par les fenêtres du train jaune, qui se faisaient miroir magique alors que la nuit commençait à tomber. C’est alors que j’ai empoigné mon propre téléphone intelligent, l’air de rien, pour y noter cet épisode d’un trait, me laissant emporter par la grâce de cet instant peu commun, entre l’ordinaire évident d’un voyage en train et la succession improbable de personnalités attachantes avec qui j’aurais voulu continuer le voyage de la vie.

Ecrit par Emmanuelle de Dardel

Lire de la poésie me transporte depuis que j'en ai lu pour la première fois, à l'école. J'ai longtemps attendu avant d'en écrire tous les jours. Il fallait bien être sérieuse, Madame. Et puis un jour, les mots ont fleuri dans mon esprit, comme des roses, et je les ai enfilés dans des colliers de poésie. Et vous, pourquoi aimez-vous la poésie ?

vendredi 21 avril 2023

Lisez aussi…

0 Comments

Ecrire une pensée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.