Souvenir, Marceline Desbordes-Valmore

Son image, comme un songe,

Partout s’attache à mon sort ;

Dans l’eau pure où je me plonge

Elle me poursuit encor :

Je me livre en vain, tremblante,

A sa mobile fraîcheur,

L’image toujours brûlante

Se sauve au fond de  mon coeur.

Pour respirer de ses charmes

Si je regarde les cieux,

Entre le ciel et mes larmes,

Elle voltige à mes yeux,

Plus tendre que le perfide,

Dont le volage désir

Fuit comme le flot limpide

Que ma main n’a pu saisir.

Ce besoin d’aimer, des poètes de l’amour, Paris, Poésie / Gallimard, 2020, p.41

Un poème qui me saute aux yeux à chaque fois que j’ouvre ce livre.

Ecrit par Emmanuelle de Dardel

Lire de la poésie me transporte depuis que j'en ai lu pour la première fois, à l'école. J'ai longtemps attendu avant d'en écrire tous les jours. Il fallait bien être sérieuse, Madame. Et puis un jour, les mots ont fleuri dans mon esprit, comme des roses, et je les ai enfilés dans des colliers de poésie. Et vous, pourquoi aimez-vous la poésie ?

lundi 22 mai 2023

Lisez aussi…

0 Comments

Ecrire une pensée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.