Femme de lettres romande, Mousse Boulanger s’est éteinte à 96 ans, article de la RTS

“C’est tout à fait injuste, mais dans mon pays, la Suisse, une femme trouve plus difficilement sa place et sa reconnaissance. Ajoutez-y ma passion vitale: la poésie, et on aura tout dit. Alors, permettez-moi de vous dire, à titre posthume, deux ou trois choses sur ma vie, non pas mon œuvre, pourtant très abondante, mais ce que j’ai réalisé avec les mots pour célébrer le monde et honorer les mots des autres. Et puis n’oublions pas la radio, l’émetteur de Sottens, puis Radio Suisse Romande où j’ai éveillé durant des décennies les auditeurs à la poésie avec mon complice et mon époux, Pierre Boulanger, dont j’ai adopté le pseudonyme.”

Suivez le lien pour lire la suite de l’article.

Lisez aussi…

0 Comments

Ecrire une pensée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.