Comme si l’homme est absent

Des oiseaux qui chantent 
Comme si l'homme est absent 
Un ruisseau à sec 

Ecrit par Emmanuelle de Dardel

Lire de la poésie me transporte depuis que j'en ai lu pour la première fois, à l'école. J'ai longtemps attendu avant d'en écrire tous les jours. Il fallait bien être sérieuse, Madame. Et puis un jour, les mots ont fleuri dans mon esprit, comme des roses, et je les ai enfilés dans des colliers de poésie. Et vous, pourquoi aimez-vous la poésie ?

dimanche 15 mai 2022

Lisez aussi…

perdu

des bombesà la place d'étoiles filantesle monde...

Explosion

Nuage de pétales La blancheur de l'infini...

0 Comments

Ecrire une pensée

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.